Beauté et bien être, Grasse, Uncategorized

Rencontre avec Caroline de Boutigny, parfumeur pour la maison Galimard à Grasse

Caroline de Boutigny, parfumeur pour la maison Galimard à Grasse depuis huit ans, est responsable du studio des fragrances, un lieu où l’on peut venir composer son propre parfum.

De l’épice au fruit


Sa madeleine olfactive ? « Le santal mais surtout la cardamome. C’est une épice qui pourrait être un parfum en soi. Elle est chaude et froide, possède une facette complexe et une facette simple. » Une vraie passion au point dans glisser régulièrement dans ses créations. Côté paysages locaux, ce sont les jardins qui l’inspirent « quand on se balade, les sensations sont incroyables. Il y a beaucoup d’agrumes, des orangers, des citronniers, des pamplemousses, des kumquats, etc. Ce sont des notes que j’aime beaucoup ». Pour les non-initiés, un parfum se compose de notes. Les premières à apparaître sont les plus fraîches, des senteurs volatiles comme les agrumes. Quinze minutes plus tard environ, apparaissent les notes de cœur, celles des fleurs, des épices, des senteurs marines. Les notes de fond sont les dernières, les boisés qui tiennent longtemps comme le cèdre, le patchouli, le musc, l’ambre.


Passionnée par les parfums depuis l’âge de six ans, Caroline compare son métier à celui d’œnologue « il est le nez du vin, nous sommes celui du parfum et comme lui, nous imaginons des assemblages ».

About the author

Related Posts

Leave a Reply

Leave a Reply