Monaco, Uncategorized

Monaco, le Rocher glamour de la côte d'azur

Baignée par la Méditerranée, la Principauté de Monaco est un état indépendant et souverain qui s’étend sur une étroite bande côtière de 4 100 mètres. Le Rocher monégasque et la famille princière ont une âme protectrice : Sainte-Dévote, présente dans chaque église, et à laquelle une chapelle est dédiée.

 

L’histoire de François la Malice

Comme beaucoup de ville de la Côte d’Azur, Monaco fut fondée au VIe siècle avant JC par les Phocéens. Au XIe siècle, Monaco passe sous la souveraineté de Gênes dont les Grimaldi sont l’une des principales familles. Mais c’est en 1215 que commence l’histoire de Monaco, lorsque des Gibelins, une faction italienne, entament la construction d’une forteresse sur le rocher.
La légende raconte qu’en 1297, François Grimaldi dit Malizia s’empara de la forteresse sous le déguisement d’un moine franciscain, un symbole que l’on retrouve aujourd’hui sur le blason monégasque.  

 

Une monarchie héréditaire
La Principauté devient véritablement indépendante au XIXe siècle. En 1869, le prince Charles III supprime les impôts personnels, fonciers et mobiliers, entraînant une intense activité de construction. Dès lors, Monaco attire le gotha international dont la venue est favorisée par la création des lignes de chemin de fer, des premiers palaces et un climat doux et ensoleillé. Progressivement, la Principauté poursuit son développement. Ainsi, en 1971, démarre la construction du quartier de Fontvieille qui augmente de 20 % la surface du territoire, gagnée sur la mer. Monarchie constitutionnelle, Monaco est membre de l’ONU depuis 1993.

 

About the author

Related Posts