Cote d'azur, Uncategorized, Vins

Les vins de Provence : Rosé, rouge, blanc, les vins azuréens se déclinent dans les trois gammes de couleurs…

Rosé, rouge, blanc, les vins azuréens se déclinent dans les trois gammes de couleurs. Ils ressemblent à leurs terroirs, goûteux, complexes et diversifiés. Pendant longtemps considéré comme un « petit vin », le vin de Provence a acquis ses lettres de noblesse depuis quelques années maintenant. Et si le rosé est le vin festif avant tout, le rouge fait le plaisir des amateurs de robes charpentées, et le blanc, des connaisseurs de crus secs et subtilement fruités.

Appellation, appellations…

Les appellations des Côtes de Provence couvrent un territoire assez vaste, entre Nice et Aix en Provence, entre mer et terre : plus de 20 000 hectares, 400 propriétés viticoles et une trentaine de caves coopératives. Avec le Bellet sur la seule commune de Nice, les Côtes de Provences sont d’une telle richesse que depuis 2004, des appellations complémentaires ont été mises en place : les Côtes de Provence Fréjus sur le seul territoire azuréen. Et des noms de cépages déjà évocateurs… Braquet et Folle Noire pour les Bellet, Grenache, Cinsault, Syrah, Tibouren, sur Fréjus et Saint-Tropez. « Les vignes qui y sont élevées grandissent dans des univers si divers que les vins ont chacun des typicités et caractéristiques très prononcées. Les vins de Fréjus proviennent de terroirs situés au pied du massif de l’Estérel, terre volcanique, en bord de mer avec une influence de vents d’est, » analyse Jérôme Paquette, 3ème génération de viticulteurs à Fréjus, Château Paquette, et œnologue.

Des saveurs riches et subtiles

Mais qu’est-ce qui rend ces vins si attractifs, appréciés et vendus en France comme à l’international ? « Il y en a pour tous les goûts, légers, complexes, ou ceux qui permettent de vivre une aventure gustative exceptionnelle, comme le Bellet. Les Côtes de Provence Fréjus, avec des rosés très pâles, révèlent de la finesse, de l’élégance, une grande délicatesse, des arômes de fruits blancs et d’épices. Ils sont à la fois ronds et tendres en bouche, sucrés sans avoir le goût du sucre. A Saint-Tropez, ils sont plus secs, plus tendus. Ils sont vraiment liés à ce qui fait son âme, la frivolité, la fête… »

About the author

Related Posts

Leave a Reply

Leave a Reply