GASTRONOMIE, Uncategorized

L’huile d’olive, or jaune azuréen, indissociable de la gastronomie azuréenne

Elle est indissociable de la gastronomie azuréenne. L’huile d’olive provençale, par ses qualités gustatives, mais également diététiques, est la « marque de fabrique » des plats méditerranéens.

Cuits ou crus, les différents cépages régalent les palais des fins gourmets.Pour les sportifs, et pour les golfeurs en particulier, l’huile d’olive est même un allié de leur alimentation. Le régime crétois, ou méditerranéen, n’a plus ses preuves à faire…Une tradition locale

Dans les Alpes-Maritimes, la culture de l’olive et sa transformation est ancestrale. Il reste encore aujourd’hui une petite vingtaine de moulins. Le Moulin de la Brague à Opio en fait partie. Il est l’un des plus grands moulins à huile de la région, datant du 15ème siècle. Depuis 7 générations, il appartient à la famille Michel. « Nous produisons la Caillette, l’olive de Nice. Elle a pour caractéristiques de se déguster aussi bien en huile qu’en olives de table. Elle est fruitée mure, elle a des saveurs d’amandes fraiches et d’artichauts. Très douce, elle convient au plus grand nombre, » pointe Christine Michel, la gérante.

About the author

Related Posts

Leave a Reply

Leave a Reply