Luxe et shopping, Uncategorized

Ferrari Cannes sur les greens de la Côte d’Azur

La marque automobile de prestige et le golf partagent des valeurs similaires et des passionnés communs. D’où l’importance pour la concession Ferrari Cannes d’être régulièrement présent sur les greens… C’est l’avis de Kim Dulac, directeur administratif et financier du groupe Al Ghassan Motors France.

 

Pourquoi est-il important pour Ferrari Cannes d’associer son image au golf ?

Nous organisons effectivement des événements marketing sur les golfs de la région azuréenne. Nous accueillons ainsi nos clients ce qui permet d’allier l’utile à l’agréable dans des lieux magnifiques, mais aussi de capter des clients prospects passionnés de golf. Il existe comme une reconnaissance entre les golfeurs et les clients Ferrari.

 

Quels sont les points communs entre Ferrari Cannes et le golf ?

Le degré d’exigence est similaire. D’un point de vue technique, de recherche du perfectionnisme. Nos voitures et ce sport regroupent de nombreux paramètres qui tendent vers la perfection. L’image que véhicule le golf se retrouve aussi chez Ferrari : le respect du parcours et des autres golfeurs sur les greens, le respect de la voiture, de la conduite et des clients chez Ferrari. Il existe aussi un côté addictif très présent. Lorsque l’on goûte au golf, on ne le quitte plus. Lorsque l’on vit l’expérience Ferrari une fois, on devient un passionné. Bien que ce soit deux domaines élitistes, ils demandent aussi beaucoup de personnalité et d’investissements personnels dans la compétition comme dans une pratique de plaisir. J’ai le sentiment enfin qu’il existe une famille des golfeurs comme il y a une famille Ferrari, avec ses codes, ses valeurs, ses façons d’être…

 

Vous êtes vous-même golfeur passionné. Qu’est-ce qui vous plait dans ce sport ?

J’ai commencé, il y a 25 ans, à 14 ans et j’ai ainsi pu acquérir de bonnes bases techniques, même si j’ai arrêté de nombreuses années. J’ai repris il y a 8 ans et je joue dès que je peux, même si je n’ai pas beaucoup de temps. Comme j’aime vraiment la compétition, je joue essentiellement lors de tournois. Pour moi, le golf, c’est la possibilité de pouvoir s’évader et de ne penser à rien d’autre qu’à ce que l’on fait. La concentration est obligatoire étant donné les difficultés techniques de ce sport. Pour moi, seul le surf des mers est aussi difficile techniquement. Il nécessite de la constance sur les 18 trous et de l’endurance.

Ferrari Cannes

About the author

Related Posts