Rencontres golfiques

« En côte d’azur France nous disposons de nombreux golfs, très diversifiés… »

Benoit ducoulombier

Il a quitté le circuit professionnel en 1989 après avoir été numéro deux français. Il est depuis de nombreuses années l’un des coaches les plus en vue. Benoît Ducoulombier, basé dans les Alpes-Maritimes, entraine entre autre deux golfeurs réputés, tous deux azuréens, Romain Langasque et Victor Dubuisson.

 

En Côte d’Azur, nous disposons de nombreux golfs, très diversifiés, pour tous les niveaux, golfs accessibles et compliqués…

 

Vous entrainez deux des meilleurs joueurs français, tous deux originaires de la Côte d’Azur. Quelles sont leurs qualités spécifiques ?

Les joueurs que j’entraine sont tous très différents. Ce qui a changé, c’est que le golf est devenu en même temps un jeu et un sport d’athlètes. Mon travail est de les aider à se réaliser dans leur domaine avec leurs forces et leurs faiblesses. J’aime pouvoir me dire que j’ai su exploiter 90% de leur potentiel.

 

Cette région est-elle propice pour créer des talents ?

Sa force, ce sont les deux pôles de la fédération installés à Antibes : le Pole Espoirs pour des jeunes de la 4èmeà la Seconde et le Pôle France Jeunes Garçons de la Seconde à la Terminale. Ils constituent une étape intermédiaire et un réservoir essentiels pour les Pôles France. Ces jeunes travaillent également sur différents golfs de la région, comme à Terre Blanche, Saint Donat… Ce sont deux groupes de 20 gamins qui, même s’ils viennent de partout en France, deviennent des golfeurs régionaux, ils restent ensuite ici.

 

Les infrastructures sportives existantes ici sont-elles un atout supplémentaire ?

Pour le golf de loisirs, nous sommes très bien lotis. Nous disposons de nombreux golfs, très diversifiés, pour tous les niveaux, golfs accessibles et compliqués. Pour le très haut niveau, nous disposons de bonnes infrastructures : par exemple, Terre Blanche, un centre important où l’on peut vraiment bien travailler, Vidauban, qui certes est privé mais qui m’accueille sans limite avec mes joueurs pros, un endroit remarquable avec un practice sur herbe, un parcours parfait. Mais elle ne sont pour l’instant pas au niveau de ce qui existe ailleurs en Europe. Il nous faudrait par exemple d’autres practices sur herbe, des zones de wedging… et une ou deux structures publiques, de vrais golfs abordables, comme en Angleterre, en Irlande ou en Ecosse. La volonté est là et des projets sont en cours.

Composez votre Pass Golf

Partenaires et avantages


After Golf à la une


About the author

Related Posts