Antibes

Antibes, entre émotions artistiques et plaisir des papilles

C’est une véritable fête des sens qu’offre Antibes, entre émotions artistiques et plaisir des papilles. Toiles de maîtres et sculptures, sucré et salé, il y en a pour tous les goûts.

 

Le marché provençal du Cours Masséna
Senteurs, couleurs, produits locaux, les marchés de Provence sont uniques. Celui d’Antibes, situé cours Masséna, ne fait pas exception. Il a même été présenté comme l’un des plus beaux marchés alimentaires du monde par la chaine de télévision américaine CNN. Ici, c’est un peu la fête de la gourmandise et il y en a pour tous les goûts.

En déambulant dans les allées, les grands classiques de la Provence se dévorent déjà des yeux : olives, citrons et tomates confits, tapenade verte et noire, anchoïade, etc. La production locale est à l’honneur avec, en saison, fraises de Carros ou de la Gaude, fèves, pâtissons, fleurs de courgette mais aussi des fromages venus de l’arrière-pays niçois, de la charcuterie et des épices. L’après-midi et jusqu’au soir, les producteurs laissent leur place aux artistes qui exposent et vendent leurs œuvres : peintures, sculptures ou céramiques.

 

Le musée Picasso
Ancien Château Grimaldi, acheté en 1925 par la ville d’Antibes, le musée Grimaldi accueilli Pablo Picasso durant l’année 1946. Cette année-là, l’artiste put en effet utiliser comme atelier une partie du château. Il y réalisa plusieurs œuvres et à la fin de son séjour, laissa en dépôt à la ville 23 peintures et 44 dessins. La salle Picasso fut inaugurée en 1947 avec, en premier accrochage, les œuvres réalisées à Antibes. En 1966, le musée pris officiellement le nom de musée Picasso suite à des donations effectuées au fil des années. Outre les œuvres du maître espagnol, le musée possède une importante collection d’art moderne des XXe et XXIe siècles dont des toiles de Nicolas de Staël qui séjourna à Antibes, entre 1954 et 1955.

 

 

About the author

Related Posts